CREG : Le GNC est plus écologique et plus économique que les autres carburants

8-06-2018
LE GNC : PLUS ÉCOLOGIQUE

L’étude de la CREG a révélé que les véhicules roulant au GNC rejettent de 75 % à 90 % de particules fines et d’oxydes d’azote (NOx) en moins que ceux à moteur diesel et essence. Les émissions de CO2 sont également de 7 à 16 % inférieures et un moteur au GNC est de moitié plus silencieux.
Relevons enfin que le biométhane, la version verte du GNC, permet d’atteindre une quasi-neutralité en termes de CO2.

LE GNC : PLUS ÉCONOMIQUE

Deux éléments doivent être pris en compte lorsque l’on s’intéresse au coût : le coût du carburant et le prix d’achat du véhicule.

Sur le plan du coût du carburant, c’est le GNC qui est le plus avantageux. Le carburant est d’environ 35 % à 75 % moins cher que le diesel et l’essence, environ 20 % meilleur marché que l’électricité et approximativement 60 % moins cher que la formule hybride essence-électricité.

Le prix d’achat d’un véhicule roulant au gaz naturel est, selon le rapport, en moyenne 200 € supérieur à celui d’un véhicule diesel et 2400 € supérieur à celui d’un véhicule à essence. Le groupe Volkswagen annule cette différence de prix en proposant cette année les véhicules GNC au même prix que les véhicules à essence équivalents, de manière à rendre la transition aussi accessible que possible.

Le prix des modèles électriques et hybrides est beaucoup plus élevé. La version électrique de la VW Golf coûte ainsi 15 000 € plus cher que la version au GNC. La comparaison réalisée par le journal De Standaard récemment a confirmé qu’un véhicule au gaz naturel constitue l’alternative la moins chère.

La Flandre accorde jusqu’en 2020 une exonération de la taxe de mise en circulation (TMC) et de la taxe de circulation (TC) pour les véhicules à motorisation alternative (électricité, hydrogène, GNC et hybride rechargeable), pour les véhicules hors leasing.

LE GNC EN BELGIQUE

Environ 10 000 véhicules GNC étaient immatriculés en mars 2018, dont la grande majorité en Flandre. La percée du GNC comme carburant automobile n’a donc toujours pas eu lieu. Selon le rapport, la principale raison réside dans l’offre limitée en véhicules roulant au GNC et le nombre limité de stations-services ouvertes en Belgique pour ce carburant. Les stations disponibles (une centaine) se situent principalement en Flandre. Les différents fournisseurs vont toutefois pourvoir à une extension du réseau dans un proche avenir.

LE GNC AU COURS DES PROCHAINES ANNÉES

Les objectifs de l’association NGVA Europe affichent une cible de part de marché à 12 % pour les véhicules GNC à l’horizon 2030. Bien que constituant un choix très intéressant tant du point de vue économique que du point de vue écologique, le GNC continue d’être méconnu et dédaigné par le grand public. Augmenter la notoriété du GNC en tant que carburant nécessite dès lors une meilleure approche promotionnelle.

PLUS D’INFOS ?

Si des interrogations persistent au sujet du GNC, n’hésitez pas à prendre contact avec PitPoint, à l’adresse info@pitpoint.be ou au numéro de téléphone 015/79.67.35.